vendredi 17 février 2017 à 20h30

Concert les superluettes : le blues des luettes

Le blues des Luettes

Séparation, jalousie, dépression, peur du vide et de la perte, nostalgie infinie…
Parce que l'amour ça fait trop mal, les Superluettes ont décidé de vous convaincre que
« l'amour, ça n'existe pas ! ». Entre fous rires et larmes amères, elles donnent à réentendre
les grands tubes qui parlent encore et toujours d'amour. Mais comment fonctionne cette
mécanique étrange? Est-ce un leurre? Sommes-nous libres d'aimer? Pourrions-nous vraiment
nous en passer?
Le Blues des Luettes vous entraîne dans un voyage désenchanté aux confins du sentiment
amoureux où se dévoilent nos peurs d'aimer, nos fantasmes désavoués, mais aussi nos
fragiles désirs et nos folles espérances.

Géraldine Cozier et Sarah Klenes créent « Les Superluettes » en 2008 dans le désir de
proposer une forme d'expression libre et proche du public.
« À l'origine du projet, nous nous sommes intéressées au jukebox collectif, à cette banque de
chansons en français ou dans d'autres langues qui sont imprimées en nous, de manière
consciente ou non. Toutes ces musiques sont chargées d'émotions très différentes (joie,
tristesse, envie, jalousie, rancoeur, détresse, peur de perdre, colère, haine, nostalgie…).
En nous penchant sur les paroles, nous avons réalisé que beaucoup des airs qu'on entonne à
tue-tête n'expriment pas toujours ce que nous imaginons. Mais nous remarquons que la
plupart de ces chansons parlent d'amour. Ce qui nous a mené à la question suivante :
l'amour, c'est quoi au juste? »
Les Superluettes, c'est cette question en toile de fond portée par deux personnages
burlesques aux regards complémentaires, opposés parfois, pour le moins, qui se bousculent…
Elles plantent le décor dès leur premier spectacle: il sera question d'amour. L'amour avec un
grand « A », le pur, le vrai, celui qui n'existe (peut-être) que dans les films, celui qui fait
pétiller les yeux, pousser des ailes, décrocher la lune, mais aussi celui des Casanova, des
Werther, des Madame Bovary ou… des coeurs d'artichaut!

Les Superluettes : Géraldine Cozier, Sarah Klénès
Mise en scène : Caroline Leboutte
Régie : Léonard Clarys

http://www.lessuperluettes.com/

Spectacle : 20h30
Paf : 8€

Source : http://lanvert.be/vendredi-17-fevrier-2017-le
Source : message reçu le 30 janvier 21h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;