thème : Réflexion Organisé par :

jeudi 2 mars 2017 à 19h30

Conférence-Débat Stop aux violences contre les femmes

STOP AUX VIOLENCES CONTRE LES FEMMES

Subissant de plein fouet les violences et les inégalités, engendrées par un système de domination et d'exploitation, des millions de femmes descendent dans la rue, partout dans le monde. La victoire de Donald Trump va galvaniser tous les Trumps machistes, sexistes, racistes, homophobes, islamophobes… de ce monde. L'heure est au renforcement de la résistance et des mobilisations pour défendre le droit des femmes et combattre toutes les inégalités.

Violences machistes, sexistes ! En Europe, une femme sur trois a subi des violences physiques ou sexuelles, dès l'âge de 15 ans. En Belgique, ce sont 36% des femmes !

Inégalités sociales ! L'écart salarial entre femmes et hommes est de 22% ; 44% des femmes sont à temps partiel contre 9% des hommes, etc. Les mesures gouvernementales pénalisent en premier lieu les femmes, que ce soit par les exclusions des allocations d'insertion, les restrictions du crédit temps, la réforme des pensions, etc.

La lutte des femmes pour leurs droits est loin d'être terminée !

En préparation de la journée internationale des femmes :

Conférence-débat organisée par la Formation Léon Lesoil, en collaboration avec la LCR

Jeudi 2 mars 2017, 19H30 à l'ULg
salle Wittert, Place du XX Août, Liège

Oratrices : trois militantes féministes

Chris Paulis, Docteur en Anthropologie à l'ULg ; élue femme de l'année 2016, par le Conseil des femmes francophones, pour son engagement dans l'égalité hommes-femmes, prix Olympe de Gouges.

Lucie Goderniaux, anthropologue sociale engagée à l'Université des Femmes, coauteure de « Violences conjugales, approches féministes ».

France Arets, déléguée syndicale, CGSP-Enseignement, active dans le soutien aux Sans Papiers.

Ed. Resp : France Arets, rue Pavé du Gosson 452, 4420 Montegnée.

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;