mardi 21 février 2017 à 19h30

Conférence-Débat Publifin : Sauvegarder les initiatives industrielles publiques

Mardi, 21 Février 2017, 19:30

L'association "A Contre-Courant", le cercle des "Etudiants de Gauche Actifs" (EGA) de l'ULg, ATTAC-Liège, Formation Léon Lesoil et l'Association Culturelle Joseph Jacquemotte organisent une conférence-débat sur le dossier Publifin/Nethys et sur les initiatives industrielles publiques et leur contrôles démocratique ce 21 février 2017 à l'Université de Liège.

publifin 02

Cette soirée sera d'abord l'occasion de faire le point sur la nébuleuse Publifin/Nethys en compagnie du journaliste David Leloup qui a rendu public ce scandale.

Un panel d'invités abordera ensuite la question de l'avenir du groupe Publifin/Nethys et plus généralement des intercommunales avec une perspective double. D'une part comment s'assurer que les événements actuels ne servent pas à éliminer les derniers outils d'initiatives publiques en matière industrielles et économiques au profit d'une nouvelle vague de privatisation? D'autre part comment permettre un contrôle démocratique accru sur de tels outils qui sont des "biens communs" ?

Déroulé de la soirée :

Présentation pédagogique de la structure Publifin/Nethys et des dysfonctionnements mis au jour : David Leloup (Journaliste indépendant au Vif et à Médor)

Quelle perspectives pour nos intercommunales ? : Frédéric Daerden (Bourgmestre PS de Herstal), Caroline Saal (représentante ECOLO au CA de Publifin), Pierre Eyben (Mouvement VEGA, auteur d'une carte blanche parue dans le Vif), Christine Planus (déléguée principale CGSP-Publifin), Sanne Coremans, déléguée (FGTB asbl CAW - PSL)

Débat avec la salle
Prix libre


A l'initiative de : ACC, ACJJ, EGA, ATTAC-Liège, FLL

Lieu : Université de Liège (ULg), salle Lumière, Place du 20-Août, 7, 4000 Liège

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;