vendredi 23 février 2018 à 17h30

Masse critique Manifestation festive et revendicative à vélo

http://massecritique.agora.eu.org/IMG/arton155.jpgLa masse critique, c'est le moment où les cyclistes s'imposent face aux voitures. Par le nombre, nous rompons la domination des voitures du à leur masse et volume.

Rejoignez la masse critique pour revendiquer votre place à vélo dans les rues de Liège. Attitude festive et familiale, non agressive envers les automobilistes et la police.

Rendez-vous à 17h30, départ à 18h.

Masse critique ?

La masse critique est une coïncidence organisée...

En physique nucléaire, la "masse critique" d'un matériau fissile est la quantité de ce matériau nécessaire au déclenchement d'une réaction nucléaire.

Par analogie, la Masse Critique désigne le moment où les cyclistes s'imposent par leur nombre face aux voitures.

Historique

Le film Return of the Scorcher (1992) de Ted White décrit le comportement des cyclistes chinois. Voitures et camions s'imposant par leur nombre, leur volume et leur vitesse, les cyclistes voulant traverser un carrefour attendent d'être assez nombreux pour forcer le passage.

Le premier mouvement réutilisant ce concept de masse critique eu lieu à San Francisco en 1992 réunissant 48 cyclistes. Des milliers de cyclistes manifestent désormais tous les mois dans près de 400 villes à travers le monde.

Organisation

Ce groupe est autogéré. Il n'est apparenté à aucun parti politique, aucune institution ou association et n'a pas de responsable officiel. Tant que des gens se sentiront investis par le projet, il continuera à vivre. Personne ne peut parler au nom du collectif, chacun agit sous sa propre responsabilité. Toute personne participant à une masse critique fait donc partie, ne serait-ce que pour un moment, du collectif au même titre que ceux qui sont là chaque mois.

Si on peut avoir l'impression que certains s'y investissent plus que d'autres, tous les participants sont libres de créer, critiquer ou changer ce qu'ils veulent suivant leurs motivations.

Consignes

Pour éviter que des voitures ne s'infiltrent dans le groupe et y créent un sentiment d'insécurité, il est très important de rester groupés durant la manifestation. Pour cela :

- Les premiers imposent le rythme de la masse et doivent donc rouler à allure modérée en s'assurant que le reste du groupe les suit confortablement.

- On ne scinde pas le groupe aux carrefours ! Les premiers cyclistes du groupe respectent le code de la route, ils s'arrêtent donc aux feux rouges et pour céder la priorité. Les seconds bloquent le carrefour comme illustré ci-dessous pour encadrer le passage de la masse (les américains appellent ça le "corking"). Il faut imaginer ce groupe comme un convoi qu'on ne peut scinder, même si le feu passe au rouge lors de la traversée.

Infos: http://massecritique.agora.eu.org

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;