lundi 5 mars 2018 à 20h

Spectacle Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n’avez pas pu brûler

Lundi 05 mars 2018 à 20h

Lieu : Espace Francisco Ferrer

Durée: 1h25

Public : Tout public

« On ne naît pas femme, on le devient. » Cette phrase célèbre de Simone de Beauvoir nous parle de tous temps. Qu'est-ce que devenir femme ? Qui sont ces êtres humains avec des droits particuliers, limités selon les époques et les cultures ? Certains veulent aujourd'hui défaire nos acquis gagnés de haute lutte : le droit à l'avortement et à la disposition de son corps par exemple.

Quatre actrices jouent plusieurs épisodes clé - trop peu connus - de l'histoire des femmes :

  • Les suffragettes en Angleterre et leur lutte pour le droit de vote en 1913.
  • Les féministes en France pour le droit à l'avortement en 1971.
  • La jeune Malala au Pakistan pour le droit à l'éducation en 2012.
  • Les Femen en Ukraine contre les dictateurs et les prédicateurs religieux en 2012.

Et une proposition pour le futur, en 2067…

L'humour et l'autodérision sont essentiels pour toutes ces femmes et dans chaque situation tragique jouée dans ce spectacle, elles en sont largement pourvues.

Ce spectacle invente ses codes particuliers pour raconter ces différentes histoires de la lutte des femmes : du théâtre d'objets farfelus à l'ambiance des films muets de l'époque, l'atmosphère psychédélique typique des années 70, les sons inouïs du futur... Et la présence forte et généreuse de ces quatre magnifiques actrices engagées.

Jeu Sophie Barbi, Daphné D'Heur, Mathilde Rault et Stéphanie Van Vyve | Création sonore Daphné D'Heur | Scénographie Christine Delmotte & Noémie Vanheste | Assistanat à la mise en scène & vidéo Fanny Donckels | Éclairages Christine Delmotte & Antoine Vilain | Régie générale Antoine vilain, Nicola Pavoni | Écriture et mise en scène Christine Delmotte | ©Isabelle De Beir

Organisateur

Une programmation du Centre d'Action Laïque de la Province de Liège

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;